Les prestations de l’Unité Transversale d’Allergologie de Proximité (UTAP) en Ile de France

Comment se déroule une consultation ?

1

Une consultation d’allergologie consiste dans un premier temps à détecter les facteurs allergéniques responsables des pathologies et à écouter les patients – la clinique a toujours raison.

2

Dans un second temps, l’objectif est de comprendre les réactions physiopathologiques pour pouvoir enfin y associer le traitement approprié.

Vous connaissez certainement déjà certains facteurs de votre environnement qui peuvent influer sur votre santé : l’alimentation, les animaux, le climat… Les consultations proposées en cabinet d’allergologie visent à dresser un bilan exhaustif de tous ces facteurs. Au sein de ses cabinets, le docteur allergologue Daniel Morin pourra vous proposer d’établir la carte d’identité de vos allergies et de vos intolérances.
femme embrassant son mignon chat blanc avec amour

Quels sont les symptômes d’allergie traités par votre médecin allergologue ?

Votre médecin allergologue est compétent pour traiter :

Asthme

Gène respiratoire sifflante à l’expiration

Rhinites

éternuements, écoulement nasal, polypes

Urticaire, œdèmes et eczéma

Réaction de la peau – fugaces ou retardées

Conjonctivites

Les conjonctivites qui concernent les muqueuses de l’œil

Allergies alimentaires

Réactions digestives et/ou générales après ingestion d’un aliment.

Allergies médicamenteuses

L’amoxicilline (pénicilline) peut par exemple donner des réactions variées cutanées, digestives, respiratoires plus ou moins graves.
L’Unité Transversale d’Allergologie de Proximité (UTAP) que nous avons constituée est en lien avec des structures hospitalières expertes. Ce lien avec des unités transversales d’allergologie expertes nous permet de réaliser des bilans nécessitant un environnement hospitalier ou de diagnostiquer de nouvelles allergies mal connues. Les allergies aux venins d’insectes ou les allergies aux curares en sont un parfait exemple.

Quelle différence entre allergies et intolérances alimentaires ?

Une confusion fréquente est faite entre allergie et intolérance alimentaire.

Si les allergies et les intolérances alimentaires (ou sensibilités) peuvent présenter des symptômes similaires, il s’agit pourtant d’affections  différentes. L’allergie alimentaire résulte d’une réaction anormale du système immunitaireL’intolérance alimentaire correspond quant à elle une réponse pathologique différente.

Vous avez des troubles digestifs comme des douleurs abdominales ou des flatulences ? Vous souffrez de diarrhée ou encore de constipation après avoir mangé certains aliments ? Il peut s’agir d’une intolérance alimentaire. Souvent à la demande de gastroentérologues ayant pratiqués des explorations revenues négatives : nos cabinets d’allergologie pratiquent des bilans spécifiques qui vous permettront de sortir de situations pénibles.

Nos bilans approfondis concernent par exemple :

verre de lait

Le lait

pain sur la table

Le Gluten

Lentilles vertes et une cuillère

Les condiments et certains fruits et légumes (comme les lentilles).

Quels sont les facteurs déclencheurs des réactions allergiques ?

L’allergologue Daniel Morin est compétent pour traiter tous les facteurs déclencheurs de réactions allergiques. Les allergènes les plus fréquents sont les suivants :

Les pollens

Ils sont souvent responsables de réactions allergiques, en général saisonnières, appelées rhumes des foins. Il est possible de prévoir l’arrivée des pollens en fonction d’un calendrier saisonnier. Les pollens d’arbre sont en général précoce (printemps), les pollens de graminés plus tardifs (début d’été).

Les animaux

Quelques minutes après le contact avec le pelage ou la salive de l’animal peuvent apparaître des symptômes comme un écoulement nasal, une rougeur des yeux, une toux ou encore des éruptions cutanées.

Les acariens ou la poussière

L’allergie aux acariens est une réaction allergique aux minuscules insectes qui vivent généralement dans la poussière domestique. Les signes d’allergie aux acariens sont des éternuements, un écoulement nasal et des difficultés à respirer dans certains cas.

Les moisissures

Une allergie aux moisissures peut vous faire tousser ou encore vous démanger les yeux Chez certaines personnes, l’allergie aux moisissures est liée à l’asthme.

Les microbes

Le microbiote (microbes dans l’intestin) est un important lieu de fabrication de l’immunité humaine. Son équilibre est à préserver. On utilise pour cela des régimes alimentaires adaptés, des apports de probiotiques, et parfois des accoutumances alimentaires selon chaque cas.

Les allergènes chimiques (teintures – métaux – professionnels)

Les deux formes d’allergie chimique les plus courantes sont la sensibilisation de la peau, qui entraîne une dermatite de contact allergique, et la sensibilisation des voies respiratoires associée à la rhinite et à l’asthme professionnels.

Le Candida Albicans (mycoses)

De la même façon que pour les microbes, souvent en équipe avec des gastroentérologues, ou gynécologues, l’allergologue conseille une modification écologique de l’environnement digestif du patient. La prise d’antibiotiques favorisent l’apparition de mycoses sur la peau ou sur les plans digestifs ou gynécologiques.

Les Hyménoptères (les abeilles, guêpes, frelons… notamment)

Les symptômes de l’anaphylaxie par venin surviennent généralement très rapidement (quelques minutes selon le degré de sensibilité) suivant la piqûre et sont fréquemment associés à des signes cutanés tels que le prurit, les bouffées de chaleur, l’urticaire et l’œdème de Quincke. Une trousse d’urgence doit être mise à disposition des patients

Les médicaments (antibiotiques – produits iodés – anesthésies)

Une allergie aux médicaments est la réaction anormale de votre système immunitaire à un médicament. Les signes et symptômes les plus courants de l’allergie aux médicaments sont l’urticaire ou les éruptions cutanées avec des signes généraux parfois très graves.

Les soins dentaires

Les manifestations comprennent l’urticaire, le gonflement de la langue, du pharynx, du larynx, le bronchospasme, l’hypotension, ainsi que les réactions de contact aux métaux et amalgames.

Découvrez plus d’informations sur les allergènes et l’hypersensibilité alimentaire sur le site de la Sensalim.

Quels sont les procédés et méthodes de détection des allergies au cours d’une consultation ?

Au sein de ses cabinets d’allergologie, le docteur Daniel Morin propose un panel de méthodologies de diagnostic.

Des tests cutanés qui consistent à l’application sur la peau de réactifs ciblés ++++

Après avoir nettoyé votre peau avec de l’alcool, nous allons déposer une petite goutte d’extrait de l’allergène sur votre peau puis toucher la peau dans la goutte (Prick test). Si vous êtes allergique à l’une des substances testées, vous développerez une petite réaction rouge, en relief, qui vous démangera et qui pourra ressembler à une piqûre de moustique. Nous mesurerons alors la taille de la bosse et enregistrons les résultats. Ces tests d’allergie cutanée ne sont pas douloureux.

Des épreuves fonctionnelles respiratoires (EFR) qui évaluent le retentissement sur les volumes et les débits respiratoires

Les explorations fonctionnelles respiratoires (EFR) visent à pouvoir quantifier la capacité respiratoire d’un patient. Elles consistent entre autres à mesurer les volumes d’air entrant et sortant des poumons ainsi que le taux de circulation de l’air dans les bronches. Si elles permettent d’évaluer l’impact respiratoire de certaines maladies pulmonaires chroniques comme l’asthme, elles ont aussi pour mission de surveiller la fonction respiratoire d’un patient qui souffre d’une maladie respiratoire chronique connue et traitée.

Des examens biologiques

Les anticorps IgE sont normalement présents en petites quantités dans le sang mais des quantités plus importantes peuvent être le signe d’une réaction excessive de l’organisme aux allergènes. Nous réalisons pour cela un test d’immunoglobuline E (IgE) qui mesure le niveau d’IgE. Cela se réalise via une prise de sang.

Des enquêtes cliniques et un suivi du patient dans le temps

La fréquence des poussées d’allergies et la variation de la consommation de médicaments sont des critères mesurés par le suivi clinique régulier des patients.

Les causes de reflux digestifs (RGO) NB :

Le reflux digestif est cause de problèmes ORL et bronchiques bien connus, par exemple on a retrouvé du liquide gastrique derrière le tympan d’enfants atteints d’otites séreuses (Lancet). Traiter les causes, c’est identifier les responsables (lait – légumes – fruits) et prescrire des protections puis accoutumer l’organisme si possible.

Combien de temps prennent les tests de détection des allergies ?

Pour certains tests, la lecture des résultats est immédiate (sous quelques minutes). Pour d’autres, il est nécessaire de faire un contrôle des réactions dans les heures ou les jours qui suivent. Cela s’explique par les réactions retardées que peuvent avoir certaines allergies. Cela peut être le cas des allergies de contact (cosmétiques, coiffure, métaux, professionnelle ou chimique) ou des allergies aux réactions dites “cellulaire” microbienne comme c’est le cas pour les moisissures.
Dans la grande majorité des cas, 3 séances de tests qualitatifs et quantitatifs permettent d’interpréter des résultats. Lorsqu’il est question d’intolérances alimentaires partielles, plus difficiles, à mettre en évidence, cela prend naturellement plus de temps.

Où sont réalisés les tests de détection des allergies du docteur Daniel Morin ?

Nous pratiquons nous-mêmes les prélèvements et la centrifugation des flacons pour l’analyse biologique. Nous préférons, néanmoins et de loin, les tests cutanés qui explorent les différents types d’allergies, sans préjuger que les IGE soient seules impliquées. Lorsque nous pratiquons des tests d’allergies avec des aliments natifs, il s’agit d’appliquer le fruit ou le légume sur la peau par la technique du prick test ou de la cuti.

Quelles sont les solutions en matière de traitements des allergies ?

Une fois votre bilan allergologique abouti, il faudra mettre en place plusieurs possibilités de schémas thérapeutiques. Ces solutions suivent le plus généralement les étapes suivantes :

  • Un soulagement des symptômes (souvent par les antihistaminiques).
  • Une mise à l’écart des causes d’allergies possibles dans votre environnement (chat, poussière etc.)
  • Une désensibilisation spécifique, en relais progressif du traitement symptomatique.
  • Un suivi régulier et concerté.

Bon à savoir

Le système informatique du Docteur Daniel Morin donne un accès direct aux laboratoires de prescription de désensibilisation et facilite le tiers payant.

Ce dispositif permet la gratuité des allergènes de désensibilisation pour le patient.

Nous rédigeons des PAI (Projet d’Accueil Individualisé) pour les établissements scolaires  afin de leur permettre d’adapter l’alimentation et l’accueil des enfants et préserver leur santé. Nous entretenons par ailleurs les meilleures relations avec les médecins scolaires.

Pour répondre à la demande des patients de plus en plus nombreux, tout en respectant le code de déontologie médical, nous faisons évoluer tranquillement les us et coutumes.

Cabinet de L’Isle-Adam (95) – conventionné OPTAM

42 avenue de Paris
95290 L’Isle-Adam

Consultations sur RDV
de 08h30 à 12H30 et de 13H30 à 20h
Téléphone : 01 34 69 01 49

Cabinet d’Andresy (78) – conventionné OPTAM

64 boulevard Noël Marc (Quai de Seine)
78570 Andresy
(proche de Conflans Sainte-Honorine et de Poissy)

Consultations sur RDV
de 13h30 à 21h
Téléphone : 01 39 70 02 35
Mail : contact@docmorin.fr